Sagesse

La vie comme un chemin

Pour toutes les personnes qui traversent un «entre-deux»…  Extrait de Christiane Singer.

 

Le chemin de la vie 

«De notre conception à notre mort, la vie est conçue comme un chemin d’initiation, un cycle d’expériences successives. La roue qui va tourner son grand tour est à chaque point où son cercle ferré touche le sol à son point de départ. Chaque instant est le début, chaque nouveau jour, chaque nouveau livre, chaque nouvelle rencontre.

Chaque fois que j’ai quitté un espace, je suis entrée dans un autre. Ce n’est pas facile. C’est dur de quitter le pays de l’enfance; c’est dur de quitter le pays de la jeunesse; c’est dur de quitter l’épanouissement féminin, de qui quitter la fécondité. D’un pays à l’autre, d’un espace à l’autre, il y a le passage par la mort. Je quitte ce que je connaissais et je ne sais pas où je vais. Je ne sais pas ou j’entre. Traiter ce passage comme s’il allait de soi? Bien sûr que non: ce serait légèreté. Mais, puisque plusieurs fois déjà j’ai fait l’expérience qu’en quittant un «pays» j’entrais dans un autre d’une égale richesse sinon d’une plus grande richesse, pourquoi donc hésiterais-je devant la vieillesse?»

46473185_1894334217287192_7478639249001021440_o
Sans titre- acrylique et collage 2018 (MGemme)

 

©MGemme, 2019.

Rituels

Sahmhain

« Tout est vie que je vive ou que je meure »  — Christiane Singer

Samhain marque autant la fin de l’année et de la vie que le nouvel an et la futur renaissance. La mort n’est qu’une fin de cycle, un passage de relais vers un nouveau départ, une  nouvelle vie. Cette fête est l’une des principales fête païennes, si ce n’est la plus importante puisqu’il s’agit du nouvel an païen.  (Source : https://www.pagans.eu/)

Rituels pour célébrer Samhain (tels que proposés sur le site Pagans Hyperboréens)

☻ Faire une promenade méditative de préférence en forêt, dans un milieu naturel.

 Faire un feu Car le feu symbolisait le soleil ainsi que les souhaits qu’il revienne à nouveau avec sa chaleur. En outre, le feu était allumé pour éloigner les mauvais esprits, car le voile entre le monde des vivants et les esprits était si mince la nuit.)

☻ méditez sur vos proches. En méditant sur nos proches disparus on cherche ainsi la clarté et la compréhension de nos vies. La sagesse sera votre compagnie pendant la moitié sombre de cette fête. Rappelez-vous que la perte, que ce soit un être cher ou intérieurement en vous-même, doit être acceptée pour la croissance tout comme dans le récit de la la déesse celte de l’été, qui se réfugia dans les cavernes de la mort afin de se purifier telle une vierge, ainsi par cet acte on reconstitue la terre qui a tant donné.

☻  Accueillez votre Hamingja puis nourrissez Nerta. Faire un repas pour vos ancêtres (vos Hamingja), bien qu’ils n’y toucherons pas (sinon prévenez vous lol) servez leur votre plat au dîner, le lendemain matin, vous enterrerez symboliquement ce repas dans votre jardin, ainsi vous nourrirez Nerta, le coté hivernale de la déesse de la nature, en effet c’est en hiver que la terre dîne et se purifie.

☻  Cultivez votre honneur. C’est par la conscience de l’héritage moral, spirituel ou matériel reçu par vos ancêtres que vous entrerez en phase avec votre Hamingja, qu’elle vous guidera, que vous comprendrez votre importance au sein de la lignée. Vous nourrirez votre Hamingja par l’honneur que vous rendrez à vos ancêtres et à vos idéaux. L’honneur ne peu se manifester que par des actes à vue supérieure, altruistes, en résonance avec vos idéaux,  en accord avec l’Hamingja de votre famille, et avec tous les principes supérieurs qui vous animent.

 

Tukuna, collage et acrylique, MGemme